En cas d’accident

CONDUITE À TENIR EN CAS D’ALERTE

 

En cas d’alerte relative à un accident spéléo, téléphoner par ordre de priorité jusqu’à l’établissement d’un contact :
  • A un responsable local du Spéléo-Secours-Français
    Jérôme LABAT : 06.20.55.74.59 / 05.40.03.99.46
    Gérard CAZENAVE : 06.71.73.48.63 / 05.59.81.22.58
    Paul DOUMENJOU : 06.81.19.29.66 / 05.59.39.72.39
    Mathieu RASSE : 06.76.70.10.48 / 05.59.88.01.70
    PH FONTESPIS LHOSTE : 06.86.38.77.80 / 05.59.32.15.39
    Michel LAUGA : 06.78.23.73.99 / 05.59.34.46.77Liste des Conseillers Techniques Départementaux (format PDF – 70 Ko)
  • A la cellule opérationnelle nationale du Spéléo-Secours-Français
    Téléphoner au numéro vert : 0800 121 123
  • Au Centre de Traitement de l’Alerte (tél : 112) en précisant :
    – Qu’il s’agit d’un “accident de spéléologie”
    – Qu’il faut alerter le “Conseiller Technique”en spéléo-secours sur le département.
  • A la gendarmerie locale (tél : 17) en précisant :
    – Qu’il s’agit d’un “accident de spéléologie”
    – Qu’il faut alerter le “Conseiller Technique”en spéléo-secours sur le département.

En cas d’accident corporel, il est indispensable que l’alerte soit transmise par un témoin direct. Il pourra ainsi répondre aux questions qui lui seront posées relatives au lieu, à l’heure et aux circonstances de l’accident. Le message d’alerte devra également comporter un bilan de santé minimum de la victime (les six questions).

Il faut consacrer le temps nécessaire à la collecte et à la rédaction des renseignements qui constituent le message d’alerte.

A savoir :

L’heure et les circonstances de l’accident
Le bilan de l’accidenté.

Le minimum sera :

  1. La victime répond-elle aux questions ?
  2. Peut-elle bouger tous ses membres ?
  3. Sa respiration est-elle normale ?
  4. Le pouls bat-il au poignet ?
  5. A-t-elle des blessures évidentes ?
  6. Est-elle en train de s’affaiblir ?

Les commentaires sont fermés.